Les grandes affaires criminelles.

Les grandes affaires criminelles.

Erika et Benjamin Sifrit: les amants diaboliques.

 (Benjamin et Erika Sifrit)

Martha, 51 ans, et Joshua Ford, 32 ans, forment un coupe atypique mais heureux. Elle est comptable, il est agent immobilier, et vivent à Fairfax en Virginie.

 


 

Le couple loue une chambre d'hôtel, en mai 2002, à Ocean City, dans le Maryland, pour fêter le Memorial Day. Mais le mardi, ni Martha ni Joshua ne retournèrent au boulot, ce qui alerta leurs collègues de travail. Avertissant la police, les policiers retrouvèrent la voiture de Martha sur le parking de leur résidence hôtelière, à Ocean Bay, mais aucune trace du couple. L'intérieur de leur résidence hôtelière est intact, les clés de la voiture traîne sur un meuble. Les aliments dans le réfrigérateur n'avaient pas été consommés, ce qui donna une mauvaise impression aux enquêteurs. Le relevé des cartes bancaires du couple indiquait que Martha et Josh avaient bu un coup dans un bar, The Green Turtle. Puis, ils ont fini dans la discothèque "The Seacrets", où ils ont été vus, buvant un verre avec un autre couple. D'après les serveurs de la boîte de nuit, les deux couples sont repartis ensembles. Depuis cette soirée, plus aucune nouvelle de Martha et Josh. Aucun coup de téléphone, pas d'activités sur leur compte bancaire.

Moins d'une semaine après leur disparition, juste après minuit, une alarme silencieuse avertit la police qu'une effraction a été commise dans un restaurant. Les policiers en intervention arrête deux individus, un homme et une femme, pris en flagrant délit de vol. Il s'agit de Benjamin et d'Erika Sifrit, un jeune couple originaire d'Altoona, en Pensylvannie.

 


 

Benjamin Sifrit est un ancien des Navy Seal, et Erika, issu d'une famille aisée, fut une étudiante et joueuse de basket brillantes. Ils n'ont pas de casiers judiciaires. Outre plusieurs armes trouvées dans la voiture couple. Dans le sac d'Erika, les policiers découvrent, avec stupéfaction, les permis de conduire de Martha et Joshua Ford, le couple disparu.

La perquisition de leur résidence hôtelière va s'avérer instructive. Sur une table, les enquêteurs découvrent deux balles usagées qui proviennent du 357 Magnum du couple et dans une pile de photos, ils trouvèrent une photo de Martha et Joshua, buvant à la discothèque.


 

Sur cette photo du couple, les policiers remarquèrent une bague, que Josh portait à un de ses doigts,


bague qu'ils retrouvèrent dans le sac d'Erika Sifrit. Les policiers trouvèrent une clé, qui s'avéra être celle de l'appartement des Ford, à Ocean Bay. L'implication du couple Sifrit dans la disparition de Martha et de Joshua ne faisait plus aucun doute, surtout qu'un chauffeur de bus se rappelait bien des deux couples, qu'il avait déposé ensemble devant la boîte "The Seacrets".

Les enquêteurs décident de ratisser la salle de bain des Sifrit et ils découvrirent une micro-tâche de sang qui s'avéra correspondre à l'ADN de Joshua Ford. Profil ADN que l'on retrouva aussi sur une des balles usagées du salon. Dans la bonde du lavabo, les policiers retrouvèrent des cheveux, du sang et des tissus humains. L'analyse ADN de ces "restes" trouva le profil génétique de Martha et de Joshua Ford. De plus, l'empreinte palmaire de ce dernier fut retrouvée sur la vitre de la salle de bain !

Les policiers en conclurent que le couple avait été tué dans la salle de bain avec le 357 Magnum des Sifrit.

Erika Sifrit craqua rapidement et passa un accord avec le procureur, pour charger son mari et avoir une remise de peine.


 

Elle avoua aux inspecteurs que son mari, Benjamin, avait assassiné le couple Ford, alors que celui-ci s'apprêtaient à finir la soirée, autour d'un verre, avec les Sifrit, dans leur appartement. Les deux corps avaient été démembrés et jetés dans un container à une vingtaine de kilomètres de la station balnéaire. 8 jours après leur disparition, les corps des deux suppliciés sont retrouvés, démembrés, dans une décharge du Delaware.

Par la suite, Erika Sifrit avoua qu'elle était elle aussi impliquée dans les meurtres, puisqu'elle avait poignardé Martha Ford. Le mobile du double meurtre ? Aucun. Les Ford avaient été choisi au hasard, sans raison, juste pour assouvir les besoins macabres du couple Sifrit, obsédée par le sadisme et la transgression. Détail atroce, Erika dit avoir vu son mari, Benjamin, dans le jacuzzi de leur chambre d'hôtel, entourée des deux têtes coupées du couple Ford

Erika fut condamnée à la prison à perpétuité, Benjamin, à 38 ans de réclusion criminelle, puisque le jury considéra que le cerveau du crime était la première.

Ce fait-divers sanglant est renforcé par le décalage incroyable, entre l'image angélique de ce jeune couple souriant,

 


 

et la monstruosité gratuite de leur forfait !

 




27/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres