Les grandes affaires criminelles.

Les grandes affaires criminelles.

DANA EWELL, DE LA CUPIDITE AU PARRICIDE.

 

La famille Ewell vit confortablement à Sunnyside, en Californie, près de Fresno. Le père, Dana, a fait fortune dans le commerce, il est mariée à Glee, ils ont deux enfants, Tiffany et Dale.

Le 19 avril 1992, une scène d'horreur est découverte par la femme de ménage, qui découvre les corps de Dana, Glee et Tiffany, étendus sur le sol, morts. L'autopsie des corps révélèrent que les membres de la famille Ewell avaient été tués par balle, avec une arme de 9 mm.

 


 

Sur la scène de crime, peu d'éléments exploitables, à part des fibres vertes retrouvées près des corps. Apparemment, un silencieux aurait pu être utilisé, car, personne, dans la résidence, n'avait entendu des coups de feu. Par contre, les enquêteurs furent surpris par le fait qu'aucune effraction ne fut constatée et que l'alarme n'avait pas sonné, désactivé qu'elle était. Rien n'avait été volé dans la maison. Les 3 membres de la famille Ewell n'étant pas arrivé en même temps dans leur maison, cela signifiait que le tueur avait attendu patiemment ses victimes les unes après les autres, caché dans la maison. Cela ressemblait donc à une exécution en règle et non au crime d'un rôdeur ou d'un cambrioleur surpris durant son forfait.

Dana, le fils des Ewell, ce jour-là, mangeait chez le père de sa petite amie, un fonctionnaire du FBI, à Santa-Clara, à près de 260 kilomètres de la maison familiale. Il fut donc écarté de la liste des suspects. L'enquête s'avèra délicate car les enquêteurs eurent beau chercher, ils ne trouvèrent aucun ennemis déclarés des Ewell qui auraient pu avoir un mobile pour éliminer toute la famille.

En interrogeant des membres de la famille, la police apprit que Dana, le fils cadet, n'avait pas bonne presse dans la fratrie. Il aimait beaucoup l'argent et avait eu une attitude déplacée après la mort de ses parents. Chez le notaire, pour recueillir l'héritage de 8 millions de $ qui lui revenait, il avait réagi violemment lorsqu'il apprit que son père avait bloqué l'argent pendant 9 années avant que ses héritiers puissent en profiter ! Le grand-père affirma même que son petit-fils aurait pu faire tuer ses parents pour capter, tout seul, l'héritage. N'ayant pas d'autres pistes, les enquêteurs commencèrent à s'intéresser à la  vie et à l'entourage du fils prodigue.

Dana étudiait à l'Université de Santa-Clara, à 250 kilomètres de chez ses parents. Etudiant médiocre, il avait été pris en train de tricher à un examen. Ses connaissances le décrivirent comme un jeune homme arrogant, aimant l'argent et la vie facile. Beau garçon, friqué, le jeune homme était très apprécié de la gente féminine. 

Les enquêteurs s'intéressèrent aussi au colocataire de Dana, un certain Joel Radovcich et à un autre ami du jeune homme, Enrique Jack Ponce. Ils s'aperçurent que  les deux amis qui n'avaient pas d'emplois, menaient un grand train de vie. L'idée vint aux enquêteurs que Dana aurait pu commanditer le meurtre de ses parents à un de ses amis, contre une somme d'argent. Et les doutes des policiers furent confirmés lorsqu'ils s'aperçurent que Radovcich ne téléphonait jamais de chez lui, mais d'une cabine téléphonique juste à côté. Apparemment, Joel téléphonait souvent à Dana, lui réclamant toujours plus d'argent. Les enquêteurs découvrirent aussi qu'il avait emprunté, à la bibliothèque de l'Université des livres sur les armes et notamment un qui décrivait comment fabriquer un silencieux !

Mais le maillon faible du trio, était Enrique Jack Ponce. Interrogé par la police, ce dernier craqua et avoua que c'était Joel Radovcich qui avait tué la famille Ewell, avec une arme 9 mm, sur l'ordre de Dana. Enrique avait fourni l'arme du crime à Joel et s'était occupé de détruire celle-ci, le forfait commis. 3 ans après l'assassinat des Ewell, miraculeusement, les policiers retrouvèrent le canon de l'arme, enterré dans un terrain vague. Après analyse balistique, il s'avéra que c'était bien l'arme qui avait tué les Ewell, ce qui confirmait les aveux de Ponce. Ce dernier négocia avec le procureur chargé de l'affaire pour maintenir ses aveux contre une promesse d'immunité.

Perquisitionnant le domicile de Radovcich, les enquêteurs découvrirent des balles de tennis coupées en deux. Les fibres vertes retrouvées sur la scène de crime, après analyse par la police scientifique, s'avérèrent provenir de ses balles de tennis, reliant Joel Radovcich au triple assassinat.

3 ans après le massacre de la famille Ewell, l'arrogant Dana fut arrêté, avec ses deux complices.


Le beau jeune homme arrogant, qui traitait les enquêteurs d'incapables, se trouvait désormais derrière les barreaux, accusé d'avoir commandité le meurtre de ses parents et de sa soeur, pour capter l'héritage familial. A leur procès, Dana Ewell,

 


 et Joel Radovcich,

 

furent déclarés coupables du triple assassinat, l'un comme le commanditaire, l'autre comme l'exécutant. Ils furent condamnés à la prison à vie sans possibilité de liberté conditionnelle et purgent leur peine, depuis 1998, à la California State Prison, à Corcoran, en Californie, au côté d'un célèbre tueur, Charles Manson.

Dana Ewell avait tout pour réussir, la beauté, l'argent, une famille aimante. Mais la passion de l'argent, son arrogance affichée, ne se satisfaisait pas d'une jeunesse dorée. Il en voulait plus et tout de suite. Cette cupidité sans borne lui fit commettre l'irréparable, lorsqu'il commandita l'assassinat de ses parents et de sa soeur, pour capter tout seul l'héritage familial et mener la belle vie, sans effort.

 



04/03/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres